Comment ça fonctionne ?


Par et pour les habitants ! Nos statuts

Artémis se situe dans la lignée du Centre Marcel Cochet qui a toujours fonctionné sur la base du bénévolat accompagné par une salariée à temps partiel qui coordonnait les différentes actions de l’association.

L’arrivée de professionnels (directrice, animateur jeunesse, animateur famille) vient proposer un accompagnement des bénévoles. L’objectif des professionnels est d’offrir un lieu, un cadre où les habitants peuvent développer leurs projets. Pour ouvrir l’espace à tous, le Bureau de l’association a mis en place des « boîtes à penser et à réaliser » sur des thèmes comme l’aménagement, la communication, mais également ponctuellement au gré des besoins de l’association, des envies des habitants. L’idée est de proposer à tous de participer à la vie du centre social à son niveau.

ou-300x103

En partenariat avec les acteurs du territoire, en réseau avec les centres sociaux

Le centre social n’est pas isolé, il s’inscrit sur son territoire et, de ce fait, travaille en lien étroit avec les partenaires sociaux, culturels, associatifs, institutionnels présents. Les formes de collaborations peuvent être diverses :

  • actions en partenariat sur la commune, la Côtière,
  • implication dans les actions de la commune,
  • mise à disposition de services aux associations adhérentes,
  • mise à disposition de salles aux partenaires sociaux.

De nombreux partenaires :

  • la commune de Saint-Maurice-deBeynost et la Caisse d’Allocations Familiales de l’Ain,
  • les services communaux : accueil du jeune enfant, Relais des Assistantes Maternelles,
  • les écoles maternelle et élémentaire, et les collèges,
  • l’association d’insertion Côtière Services,
  • les associations mauriciennes,
  • l’Académie de Musique et de Danse de la C.C.M.P.
  • l’office culturel de Miribel et l’Allegro,
  • les maisons de retraite de Saint-Maurice et Miribel, la résidence La Roseraie,
  • le CADA (Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile)
  • le Centre d’accueil de jour,
  • les Centre sociaux de la Côtière,
  • le réseau parentalité de la Côtière,
  • le CISPD, la Police Municipale,
  • La prévention spécialisée,
  • le Conseil Général de l’Ain.

Le centre social s’inscrit plus largement dans un mouvement national et, de ce fait, adhère à la Fédération des Centres Sociaux et participe activement à la vie de la fédération locale.